Hadès et Perséphone dans les arts

Par le 12 juillet 2020
Lore Olympus : Hadès et Perséphone dans les arts

Dans notre précédent article sur les origines du webtoon Lore Olympus Webtoon Planet vous racontait les grandes lignes de cette relation mythologique et divine. Aujourd’hui nous vous invitons à découvrir Hadès et Perséphone dans les arts !

Un mythe si romantique ?

Hadès et Perséphone dans les arts : Le rapt de Prosperpine par Pluton dans la mythologie romaine
L’Enlèvement de Proserpine, Gian Lorenzo Bernini, dit Le Bernin, 1624, Galerie Borghèse

L’histoire du couple mythologique est loin d’être aussi romantique que l’on pourrait le croire. Toutefois ne jugeons pas ce qui est d’ordre divin : on ne peut refuser aux divinités l’idée de perfection. Du moins, c’est ce que démontre le personnage de Socrate dans la République quand il s’agit de censurer tout art qui attribut un comportement injuste aux divinités. C’est que cet enlèvement n’a pas pour vocation d’être un modèle d’amour, mais peut-être et sinon d’expliquer l’origine des saisons.

Sa mère Déméter et le dieu des enfers sont futur époux vont se disputer sa garde et sa présence. Mais Zeus, roi des dieux, n’arrive pas à trancher entre son frère et sa sœur. Ainsi il contentera les deux parties en partageant l’année. Le mythe explique alors en quoi certaines saisons sont plus propices à la fertilité de la terre. Car lorsqu’elle retourne sur la Terre, elle est pleine de générosité pour ceux qui cultivent et pour les habitants de la Terre. Et elle amène aux paysans l’assurance de bonnes récoltes.

Les rapports entre Hadès et Perséphone dans les arts

Perséphone

Un amour parfait ?
Perséphone ou Coré est Proserpine dans la Rome

Egalement nommé Coré, Perséphone a été éduquée de façon recluse en Sicile par sa mère Déméter. Cette dernière est la déesse de l’agriculture et des moissons, et l’étymologie de son nom la rapproche d’une « terre mère ». Des nymphes océanides (filles d’Océan) participent aussi à son éducation. Mais quand Perséphone s’aventure un peu à l’écart des océanides, son oncle Hadès en profite pour la ravir. Si Perséphone semble assumer son rôle de déesse reine des Enfers, elle est aussi une déesse de la Terre. Et c’est de sa mère Déméter qu’elle hérite de ce domaine ainsi que de l’agriculture.

La déesse est la patronne de la ville d’Éléusis. C’est dans cette ville sanctuaire que se trouve son principal lieu de culte. On y pratique le culte à mystère bien connu des mystères d’Éléusis. Il s’agit d’une tradition religieuse ésotérique : c’est-à-dire que pour y avoir accès il faut passer par certaines initiations. On retrouve dans ce genre de cultes l’hermétisme, culte voué à Hermès, dieu des voleurs et messager des dieux.

Hadès

Hadès serait-il un gendre modèle ?
Hadès correspond à Pluton chez les romains ou Sérapis dans le syncrétisme gréco-égyptien

Il est le frère de Zeus et Poséidon avec qui il partage le monde des Olympiens. C’est le royaume des Enfers, aussi nommé l’Hadès, qu’il se voit confié. Le mythe le plus connu le mettant en scène est bien sûr celui de l’enlèvement de la déesse. Mais Hadès a aussi eu de nombreuses aventures dont certaines qui sont extra-conjugales. La reine des enfers voit les maîtresses d’Hadès comme des rivales et peut leur réserver quelques sorts particuliers. Et c’est le cas de Menthé qui fut piétinée avant d’être transformée en plante : la menthe.

Si les lieux de cultes du dieu des enfers ne sont pas aussi fameux que ne l’est Éléusis dans le culte de son épouse, on note toutefois la ville d’Élis dans le Péloponnèse (région d’Athènes). C’est à Élis qu’est né le philosophe Pyrrhon. Il est le premier sceptique à qui l’on doit tout un courant de pensée transmis à l’Académie de Platon. Ses thèses seront reprises plus tard par Sextus l’empirique dans ses Esquisses Pyrrhoniennes.

Hadès et Perséphone dans les arts : leur relation dans le webtoon Lore Olympus

Hadès a des aventures extra-conjugales : gare à ses maîtresses !
Dans Lore Olympus, on retrouve même la relation extraconjugale entre Hadès et Menthé !

Lore Olympus, la série webtoon de romance créée par Rachel Smyth revisite le mythe de Perséphone. Tradition d’Olympe sous son titre français français, c’est une histoire d’amour cette fois-ci réciproque… et consentie ! Et on y retrouve toutefois la relation entre extraconjugale entre le maître des enfers et Menthé. L’Olympe, le lieux où vive les dieux est semblable à celui de la civilisation occidentale qui nous est contemporaine. Quant au monde des mortels, il correspond au milieu qui aurait pu être celui de la Grèce Antique.

Représentation mythologique d’Hadès et Perséphone dans les arts : voyage à travers le temps et les genres

La représentation d’Hadès et Perséphone dans les arts se retrouve surtout dans la peinture et l’iconographie en générale. Lore Olympus est d’ailleurs l’œuvre la plus proche du mythe. Toutefois on peut aussi les retrouver seuls.

Hymne homérique : musique et poésie

Homère le célèbre aède récite des hymnes dont la plus ancienne est celle de Déméter. Il s'agit d'une représentation archaïque d'Hadès et Perséphone dans les arts.
Homère le célèbre aède récite des hymnes dont la plus ancienne est celle de Déméter

L’enlèvement de de la déesse est au cœur du sujet de la plus vieille hymne homérique. Cette œuvre date de la Grèce archaïque: il s’agit de l’Hymne à Déméter. Il s’agit d’un poème épique racontant l’enlèvement de la déesse par son oncle le roi des Enfers. L’œuvre se consacre principalement à la douleur ressentie par Déméter qui ère à la recherche de sa fille.

Mangas et animé : Les Chevaliers du Zodiaque

On retrouve le seigneur des enfers dans le célèbre animé Saint Seiya, les Chevaliers du Zodiaque.
Seiya et les chevaliers de bronze n’hésitent pas à plonger dans l’Hadès pour sauver Athéna

Qui ne connaît pas la série animé Les Chevaliers du Zodiaque, elle-même tirée du manga Saint-Seiya ? Tout un chapitre a pour décors les enfers, dont le maître a cette fois-ci ravi Athéna, la déesse au service de laquelle se sont mis les Chevaliers de bronze. Le chevalier de Pégase, Seiya et ses frères d’armes (ou plutôt d’armures…) arrivent en enfer après avoir traversé le Styx guidés par le nocher Charon. Mais l’Hédès n’est toutefois pas un enfer Chrétien ; il contient aussi une sorte de paradis : l’Elysion ou les Champs-Élysées.

Cinéma : Percy Jackson

Hadès et Perséphone dans les arts. Hadès est le méchant dans le premier Percy Jackson. Et il a encore fait des siennes : le roi des Enfers s'en est cette fois pris à la mère de Percy.
Percy Jackson : Hadès entretient sa manie en s’emparant cette fois de la mère du héros

Dans notre sélection de représentation d’Hadès et Perséphone dans les arts, nous avons choisi Percy Jackson. Il s’agit d’une suite de romans écrits par Rick Riordan adaptés au cinéma en 2010 et 2013. Dans le premier volet, Percy découvre qu’il est le fils de Poséidon avant d’être accusé de vol. Afin d’empêcher de remédier à cette querelle, Percy s’embarque dans une aventure mythologique aux côtés de Grover et Anabeth. Hadès tient aussi le rôle du méchant dans Percy Jackson : le voleur de foudre. Et il a encore fait des siennes : le roi des Enfers a cette fois pris enlevé la mère de Percy

Adaptation de la pièce de théâtre d’André Gide par Igor Stravinsky en musique

Après avoir composé son Oedipus-Rex, Stravinsky s’est attaqué au mythe de l’enlèvement de notre héroïne divine. Si le couple d’Hadès et Perséphone dans les arts ne se retrouve que rarement représenté, cette oeuvre est à noter. En effet, Stravinsky développe un nouveau courant musical dans les années 1930 tout en s’inspirant de la mythologie grecque. Le morceau Perséphone est une pièce de musique de scène dont le texte est issu de la pièce de théâtre éponyme d’André Gide. Il ne s’agit pas d’un opéra ou autre ballet mais d’une œuvre musicale qui accompagne une pièce dramatique.

La série webtoon Lore Olympus est à découvrir sur l’application Webtoons de Naver.