Zettai BL ni Naru Sekai Vs Zettai BL ni Naritakunai Otoko : la parodie de yaoi qui fait du bien

Par le 17 janvier 2022
Zettai BL ni Naru Sekai Vs Zettai BL ni Naritakunai Otoko

Zettai BL ni Naru Sekai Vs Zettai BL ni Naritakunai Otoko, ou, traduit en français, « Un monde qui devient définitivement BL VS Un homme qui refuse d’être dans un monde BL » est une série de mangas écrits par Konkichi et publiés par la maison d’édition Shodensha en avril 2019. Parodie du genre BL/Yaoi, qui allie à la fois humour et (non-)romance, l’histoire met en avant un protagoniste qui essaye d’éviter à tout prix de tomber dans le piège de ce monde, c’est-à-dire d’être en couple avec un autre homme.

Une histoire pour le moins originale

Eh oui, comme précisé plus haut, ce manga s’adresse à tous les fans de Boys’ Love ! Alors oui, ce manga est accessible à tous mais je recommande fortement de lire quelques mangas yaoi avant. Pourquoi? Sinon, vous risquez de manquer toutes les références ! En effet, il s’agit d’une parodie, il faut donc comprendre de quoi se moque l’histoire (et ça en vaut la peine).

Dès le premier chapitre, l’histoire nous introduit à un monde complètement normal. À une exception près : nous nous trouvons dans un BL. Qu’est-ce que ça veut dire? Qu’il est possible, à tout instant, qu’une histoire d’amour entre deux hommes se forme. Mais, attention ; ce sera toujours selon certains scénarios prédéfinis !

Les fans de yaoi en auront immédiatement certains en tête : le délinquant avec le timide, les deux amis d’enfance, le boss de la mafia avec son assistant, le professeur avec son élève, et j’en passe. En bref, une relation amoureuse peut fleurir à chaque coin de rue, portant avec elle tous les clichés que l’on connaît au genre BL.

Mais notre protagoniste, lui, l’a compris. Et il est prêt à tout pour rester un personnage secondaire à toutes ces intrigues amoureuses autour de lui.

La tragique prise de conscience du protagoniste

Un héros aussi hilarant que mystérieux

S’il y a bien une chose dont on peut être sûr, c’est que notre protagoniste est un champion lorsqu’il s’agit de casser le quatrième mur. Il observe et analyse son environnement constamment, dans le but d’éviter à tout prix qu’on tombe amoureux de lui.

Chaque chapitre présente à peu près le même schéma : Protagoniste (oui, il n’a pas de prénom, histoire de rajouter une couche à son côté « Je suis un personnage figurant ») lit plusieurs mangas yaoi de différentes sortes (omegaverse, smut, shonen-ai, etc.) afin d’en apprendre un maximum sur ce monde qu’il redoute et dans lequel il vit désormais.

Exemple de scénario au schéma typique : Protagoniste croise un homme à l’apparence agressive et fait très attention de ne pas le cogner par accident, en passant près de lui. Première règle : ne surtout pas avoir d’interaction avec des personnes inconnues ! Qui sait, cela pourrait être le début d’une belle – mais non-désirée – histoire d’amour. Plus tard dans le chapitre, on verra ce même personnage agressif bousculer un autre jeune homme à l’apparence frêle et innocente, dont il tombera amoureux.

Chaque chapitre relate un scénario connu inspiré d’autres histoires yaoi, ce qui rend l’histoire d’autant plus drôle. Toute personne connaissant certains de ces scénarios (ou tous, pour les experts du domaine) ne pourra s’empêcher de rire en suivant les aventures de Protagoniste, qui essaye de s’extirper de ces scénarios et de préserver son précieux célibat.

Le début du changement

Un succès bien mérité

Et ce principe a eu son petit succès, car le manga a été adapté en TV drama ! Dirigée par Koichiro Miki, et écrite par Izumi Kawasaki, la série a été diffusée pour la première fois le 27 mars 2021, sur la chaîne CS TV Asahi Channel 1, avec l’acteur Atsuhino Inukai dans la peau de notre protagoniste. De plus, selon une interview de l’auteur sur PixiVision, le drama, bien que fortement inspiré du manga, présentera certaines spécificités qui lui sont propres (certaines histoires uniques et personnages nouveaux, afin de diversifier l’expérience de celle du manga).

Et certaines rumeurs concernant une éventuelle adaptation en série animée tournent sur le net. Le partage en masse sur les réseaux sociaux, de la part de fans de BL occasionnels comme de fans « hardcore », a beaucoup aidé la série à se faire connaître. Et, qui sait, peut-être que cela arrivera plus tôt que ce qu’on pense ?

Protagoniste devant une de ses potentielles conquêtes (peut-être la bonne cette fois?)

En conclusion, Zettai BL ni Naru Sekai Vs Zettai BL ni Naritakunai Otoko est un manga rafraîchissant, innovant et terriblement divertissant, qui plaira aux plus réticents comme aux adeptes de yaoi (je prends les paris). Si vous voulez lire une histoire sans vous prendre la tête, vous êtes au bon endroit !

Et, si vous aimez les shojos avec une bonne dose d’humour, pourquoi ne pas lire Gekkan Shoujo Nozaki-kun ?