Exclusif : l’interview d’Eiko Maekawa, auteure du Journal B&B d’Eiko à Paris

Par le 25 août 2020
Journal B&B d'Eiko à Paris

Une pépite de la plateforme française de Naver. Le Journal B&B d’Eiko à Paris, c’est un webtoon « tranche de vie » qui raconte les (més)aventures réelles d’Eiko, une Parisienne d’origine japonaise qui a décidé d’héberger chez elle des guests pour améliorer son anglais. Dans un style bourré d’humour, qui tranche avec les séries dont on a l’habitude, elle nous raconte des anecdotes drôles et touchantes, qui nous font parfois réfléchir sur la nature humaine. Chez Webtoon Planet, on est fan : c’est pourquoi on est très enthousiastes à l’idée de vous présenter son interview exclusive, qu’elle a gentiment accepté de nous accorder.

Eiko, tu es l’auteure du Journal B&B d’Eiko à Paris, un webtoon publié sur la plateforme Webtoon France depuis début 2020. Comment t’es venue l’idée de ce projet ?

Quand j’ai commencé à héberger des gens chez moi, je savais que ça allait être une drôle d’expérience. Du coup, j’avais préparé mon petit carnet dès le départ pour prendre des notes.

Certains chapitres rappellent presque Hell is Other People (un webtoon de genre thriller horrifique)… Tu es parfois tombée sur de sacré originaux ! Une telle expérience ne devait pas être facile tous les jours, si ?

Ce n’était pas tous les jours, heureusement ! C’était quand même rare de tomber sur de telles personnes. La plupart des guests étaient sympa et polis. Mais pour écrire mes chapitres, je m’inspire des expériences les plus terribles.

Comme Le Journal B&B d’Eiko à Paris est autobiographique, tu n’as pas peur de te retrouver un jour à court d’idées ou d’anecdotes à raconter ?

Non, pas vraiment. Du moment que je ne me fais pas attaquer en justice…

Ta série fait partie des « originals » de la plateforme. T’attendais-tu à ce qu’elle soit promue aussi rapidement ?

Ma série est un peu « space » sur Webtoons. La plupart des autres séries sont très « manga », avec de beaux personnages bien dessinés. Parfois, mes amis me sortent même, « mais pourquoi t’es là ? ». Et je leur réponds que je ne sais pas trop…

Parmi tous les chapitres publiés, y en a-t-il un que tu préfères ? Ou un dont tu es particulièrement fière ?

J’aime bien celui sur la dame américaine qui a perdu son fils (épisode 20). Elle ne m’a pas tout raconté en détail, mais j’ai fait des liens en l’écoutant. Je l’ai trouvée très courageuse d’avoir su affronter une telle épreuve. Et j’étais comblée d’avoir, en quelque sorte, fait partie de son nouveau départ.

D’ailleurs, puisqu’on en parle, est-ce tu as pris des cours ou fait des études artistiques ? Ou bien est-ce une passion que tu as développée et améliorée seule ?

J’ai lancé une FAQ la semaine dernière, plusieurs personnes m’ont posé la même question. J’ai toujours aimé dessiner depuis toute petite. Et j’ai suivi des cours pour acquérir quelques bases. Ça m’a permis de développer des idées par la suite. Pour ce qui est des études, rien à voir avec le dessin : j’ai fait une école de mode.

Comment te positionnes-tu sur le fait que tu puisses lire les réactions de tes lecteurs « en direct » (grâce aux commentaires) ?

Ça me fait toujours plaisir de lire des commentaires 🙂 !

As-tu déjà une idée de fin pour ce webtoon ? Combien de temps penses-tu travailler encore dessus ?

Oui, puisque mon webtoon s’inspire d’une expérience qui a duré 18 mois. Au total, j’ai prévu une cinquantaine d’épisodes. J’ai déjà le dernier chapitre tout prêt dans ma tête. Après cette série, j’aimerais écrire sur mes amis parisiens (peut-être). Ils sont tellement marrants. Mais je vais certainement en perdre quelques-uns en faisant ça :'(

As-tu d’autres projets webtoons en plus de celui-ci ? Ou d’autres projets artistiques en général ?

Oui, je suis en train de travailler sur plusieurs projets BD, qui traitent d’autres thèmes. Et avant la crise sanitaire, j’organisais des ateliers d’upcycling avec de vieux vêtements que l’on ne porte plus, pour sensibiliser les gens à la cause environnementale. Étant donné la situation actuelle, j’ai dû mettre ce projet de côté pour l’instant, mais c’est quelque chose qui me tient vraiment à cœur.

Pour conclure, aurais-tu une anecdote à nous raconter sur ton travail en tant qu’auteure de webtoon ?

J’ai récemment reçu un message d’une lectrice lycéenne qui vit au Burkina Faso. Ça m’a énormément touchée de savoir qu’il y a quelqu’un qui lit mon webtoon dans un pays où je n’ai jamais mis les pieds, si loin, en Afrique… Dans son message, elle m’a annoncé la naissance de sa petite sœur. D’un coup, ce pays, qui était complètement « neutre », que je connaissais à peine, est devenu quelque chose de familier. J’aimerais que le monde soit en paix pour que ce bébé puisse grandir en sécurité. 

Merci, Eiko, d’avoir répondu à nos questions ! On a hâte de lire la suite de ton webtoon… et de découvrir tes autres projets BD !

Merci de m’avoir donné l’opportunité de m’exprimer 🙂

Pour aller découvrir le webtoon d’Eiko, c’est par ici ! N’oubliez pas de laisser un j’aime, de noter la série et/ou de commenter : c’est comme ça que vous soutiendrez vos auteurs préférés !