Cyann, scénariste et illustratrice du webtoon Les Ravageurs : interview

Par le 16 décembre 2020
Cyann dessine la brigade du MAL réalisée avec l'Association Médiev'Arts de Rennes

Il y a quelque temps, nous vous avons présenté son webtoon, Les Ravageurs. Cyann tenait un discours très intéressant sur la réalisation de son œuvre. Aussi avons-nous décidé de lui poser de nouvelles questions au sujet du parcours qui l’a menée à la création des Ravageurs.

Cyann, tu es l’auteure du webtoon Les Ravageurs. Peux-tu nous dire comment on devient créatrice de webtoons ?

Cyann : On commence par faire le tri de notre cercle d’amis et on dit adieu à toute vie sociale XD Blague à part, eh bien tout simplement, on s’arme de courage, de patience et d’endurance et surtout de passion pour mener son projet à bien. On peut présenter un dossier directement à Naver Webtoon (ou aux autres plateformes) ou encore passer par le Canvas et espérer se faire repérer par la suite. Il y a également des concours qui permettent de mettre en avant les auteurs et leurs séries.

Qu’est-ce que tu as fait comme études ?

Cyann : J’ai passé un an et demi à la fac en DEUG SVT (eh oui, ça n’existe plus je crois) avant de partir en DUT Génie biologique pour exercer dans les laboratoires d’analyses médicales.

Rien à voir avec le dessin ou l’écriture, donc. Tu es autodidacte, ou bien tu as pris des cours à côté ?

Cyann : Je suis complètement autodidacte et je n’ai jamais pris de cours de dessin non plus, n’envisageant pas à l’époque d’en faire un jour mon métier. Mais quand quelque chose nous tient à cœur, on trouve toujours le moyen d’y consacrer du temps et de trouver les ressources nécessaires pour progresser, ce que j’ai fait.

Peux-tu nous citer quelques-unes des ressources sur lesquelles tu t’es appuyées pour progresser dans l’art de mettre en scène un webtoon ?

Cyann : Pour le webtoon en soi, j’ai surtout appris en en lisant et en observant comment les auteurs mettaient en scène leurs épisodes. Pour moi le problème n’était pas de comprendre comment faire un webtoon car c’était assez intuitif mais plutôt de maîtriser les bons outils pour y arriver comme mon logiciel  Clip Studio Paint. Les ressources en français sont peu nombreuses concernant la fabrication des webtoons donc j’ai principalement regardé les vidéos en anglais et des webinars de CSP [Clip Studio Paint]. J’ai d’ailleurs commencé des articles sur mon site internet pour aider les jeunes créateurs et j’ai une chaîne Youtube où je compte mettre des tutoriels vidéo dès que j’aurai du matériel adéquat.

Excellent ! C’est très généreux de ta part, ça. Pour les profanes, peux-tu nous expliquer ce qu’est un webinar de CSP ?

Cyann : Il s’agit de sessions live audio et vidéo en direct avec des artistes reconnus et des intervenants de Clip Studio Paint sur des thèmes précis où l’artiste explique ses techniques sur le logiciel et répond aux questions. C’est bien entendu gratuit et accessible à tout le monde, il suffit de s’inscrire.

Combien de temps consacres-tu par semaine à la réalisation de tes webtoons, aujourd’hui ?

Cyann : J’ai réussi à descendre à 65 heures environ. Etant donné que je travaille seule, que ce soit sur l’histoire, le dessin ou la couleur, ça me prend malheureusement énormément de temps. Mais même si c’est un rythme assez lourd et que ce n’est pas tous les jours facile, ça me convient quand même .

65 heures ! C’est énorme ! Et ça ne laisse pas la place pour grand-chose à côté. C’est ta principale source de revenus ?

Cyann : Je dirais que c’est un choix de vie. Beaucoup d’auteurs de BD travaillent énormément, ce n’est pas uniquement lié à la publication de webtoons. Oui il s’agit de ma source de revenus principale. J’ai rapidement arrêté de prendre des clients à côté quand j’ai commencé à travailler chez Webtoon, je n’avais plus le temps de faire les deux en même temps.

Illustration de Cyann
Portrait réalisé par Cyann pour une lectrice suite à un concours.

Qu’est-ce que tu donnerais comme conseils à quelqu’un qui envisage de créer son propre webtoon ?

Cyann : Je dirais qu’en premier lieu, c’est important de comprendre comment fonctionne le milieu et de se renseigner sur les différentes plateformes qui n’offrent pas toutes les mêmes opportunités ni n’acceptent les mêmes contenus. Savoir également quel public fréquente la plateforme choisie est important. Il faut aussi s’armer de patience et d’endurance car c’est une course sur le long terme qui nécessite de l’organisation et parfois des sacrifices.

C’est bien noté. Merci pour tes précieux conseils, Cyann. Avant de nous quitter, peux-tu nous dire quels sont tes trois webtoons préférés, et où on peut les lire ?

Cyann : Eh bien en fait je préfèrerais vous citer des webtoons moins connus mais qui mériteraient bien plus d’attention. Je commencerais par Amour en Equation de Camomille et Clara Lang ainsi que Vaca Loca de Akaï Monkey, disponibles sur Webtoon en original  mais également The Brems de Florib et Hugo Ferrante sur Webtoon Factory. Ces trois titres, trois parmi tant d’autres, ont une patte graphique et une qualité d’écriture vraiment superbes et sortent du lot en termes d’originalité, que ça soit sur le fond ou la forme, avec des thèmes peu communs. J’encourage beaucoup les lecteurs à aller au-delà des titres les plus populaires, il y a de véritables perles à découvrir sur toutes les plateformes, y compris dans les sections « amateur » (Canvas, Creators, etc) et pas seulement en français.

Super ! Merci Cyann, pour ces conseils, et merci de nous avoir parlé de ton parcours. On te dit à bientôt dans le webtoon Les Ravageurs !

Cyann : De rien et merci à vous de participer à faire connaître le webtoon en France !

Webtoon Les Ravageurs, par Cyann
Le webtoon Les Ravageurs par Cyann.

Pour en savoir davantage sur l’activité de Cyann, vous pouvez visiter son site web : Cinétique Créative. Et bien entendu, nous vous encourageons à découvrir son webtoon, Les Ravageurs !