10 webtoons japonais qui mériteraient une traduction française

Par le 12 juillet 2020
Webtoon japonais

Même si le Japon est loin d’être l’un des pays à proposer le plus de webtoons, on y trouve de plus en plus d’œuvres qui valent le coup d’œil. Ci-dessous, vous allez découvrir une liste de dix webtoons japonais qui mériteraient largement leur traduction française !

1. ブルーハーツ (Blue Hearts)

ReLIFE, le webtoon japonais à succès de Yayoiso, ça vous dit quelque chose ? Et bien Blue Hearts, c’est une nouvelle série webtoon de la même auteure, pour l’instant uniquement disponible sur Comico.jp. L’histoire ? Celle d’un jeune lycéen nommé Yuuhi Nagi, ni cancre ni brillant élève, qui suit ses études dans un établissement plutôt réputé. Mais il s’ennuie et ne s’y sent pas à sa place ; non seulement ses notes font de lui un des pires élèves du lycée, mais en plus il n’arrive pas à se faire des amis. Tout bascule lorsqu’il fait la connaissance de Toki Ichijou, l’un des meilleurs étudiants de l’école… Un concours de circonstances malencontreuses va les forcer à devoir collaborer avec trois autres élèves aux résultats médiocres afin d’améliorer leurs résultats scolaires ; sinon tout le groupe risque de redoubler !

Efficace grâce à ses personnages et son dessin, Blue Hearts ne met pas longtemps pour convaincre. Dès les premiers chapitres, on s’attache au héros, Yuuhi, drôle et touchant, qui rappelle d’ailleurs un peu Arata dans ReLIFE. Toujours aussi agréable, le style graphique et les couleurs restent un des points forts de la série. Aucun doute qu’elle bénéficiera bientôt d’une version anglaise et d’une version française, car le succès qu’elle rencontre au Japon est déjà énorme !

Extrait du webtoon japonais Blue Hearts
Blue Hearts, de Yayoiso

2. 復讐は知らないうちに (Fukushuu wa shiranai uchi ni)

Victime de harcèlement scolaire, Natsushi, une jeune étudiante, se suicide du haut d’un immeuble. D’abord bouleversée, sa meilleure amie décide ensuite de la venger en retrouvant les coupables… et en les punissant. Sans ne rien révéler à personne, elle débute son enquête… qui va l’emmener beaucoup plus loin que ce qu’elle aurait pu imaginer.

Un des webtoons japonais les plus populaires de la plateforme Comico, Fukushuu wa shiranai uchi ni nous plonge dès l’ouverture dans au cœur de son intrigue avec la mort brutale de la jeune Natsushi. Si le récit traite d’un sujet grave, les premiers chapitres contiennent quand même quelques touches d’humour rafraîchissantes, surtout au niveau visuel. Aujourd’hui, ce webtoon n’est disponible qu’en version raw, mais on espère que des traductions seront très bientôt publiées sur d’autres plateformes.

3. 傷だらけの悪魔 (Kizudarake no akuma)

Avec Kizudarake no akuma, on reste sur le thème du harcèlement, mais cette fois dans un tout autre style. Mai, une jeune lycéenne, est forcée de quitter la ville lorsque son père est muté à la campagne. Elle découvre son nouveau cadre de vie sans grand enthousiasme. La ville lui manque, et les élèves de son nouveau lycée lui paraissent fades et simplistes. Une en particulier l’intrigue ; elle semble adopter un comportement étrange en sa présence, bien que Mai ne comprenne pas bien pourquoi. En vérité, il s’agit de Shino, une ancienne élève de son collège, qui se faisait constamment harcelée par le groupe d’amies de Mai… et qui est aujourd’hui bien décidée à prendre sa revanche.

S’il n’existe pas de version française officielle de Kizudarake no akuma, c’est un webtoon qui a été adapté en film live en 2017.

Extrait du webtoon japonais Kizudarake no akuma
Kizudarake no akuma

4. 老女的少女ひなたちゃん (Roujoteki Shoujo Hinata-chan)

Hinata n’est pas une petite fille comme les autres. Sous son apparence enfantine se cache en réalité une grand-mère de 88 ans ! Réincarnée après sa mort, elle a conservé toute sa mémoire intacte. Son comportement est donc loin d’être celui d’une enfant… mais elle garde pour elle ce secret incroyable et tente de s’habituer à sa nouvelle vie, sans pour abandonner le thé vert ni la fabrication de remèdes contre la toux…

Émouvant mais aussi drôle, Roujoteki Shoujo est une œuvre qui repose essentiellement sur son personnage principal, ici très réussi. Ce webtoon japonais, qui a eu droit à une version manga papier, est disponible sur Comico.jp.

5. 明けのトバリ (Ake no Tobari)

Ake no Tobari, c’est avant tout une histoire d’amitié, de courage et d’aventures. Publié en 2016, ce webtoon japonais a vite connu le succès grâce à ses superbes dessins mais aussi son style shonesque si populaire chez les amateurs de mangas. Le pitch est simple ; dans un monde imaginaire, les humains vivent séparés des « yokais », des créatures surnaturelles dotées de pouvoirs fantastiques et d’une espérance de vie extrêmement longue. À cause de la haine que ces deux peuples ressentent l’un envers l’autre, tous sont persuadés qu’une cohabitation paisible est impossible. Enfin, presque tous… Tobari, un « yokai » aux oreilles pointues, a partagé son enfance avec Sayuri, une humaine. Convaincu qu’humains et « yokai » peuvent vivre ensemble, il s’embarque dans une aventure afin de le prouver au monde entier… et aussi de retrouver Sayuri, à qui il a fait une promesse.

Un héros attachant, des dessins magnifiques, un récit d’aventure… Ake no Tobari a tout pour plaire ! Les premiers chapitres donnent très vite le ton en mettant en scène une rencontre plutôt musclée entre Tobari et un mystérieux « prêtre » humain, Reimei, qui finira par l’aider à rejoindre la ville où se trouve Sayuri, maintenant très âgée. On enchaîne avec une scène de retrouvailles émouvante qui rappelle les sentiments forts qu’inspirent habituellement les mangas shonen. N’importe quel amateur de ce genre devrait accrocher !

Extrait du webtoon japonais Ake no Tobari
Ake no Tobari

6. 起きたら20年後なんですけど!~悪役令嬢のその後のその後~ (Okitara 20 Nen Ato Nan Desukedo!)

Si vous aimez le fantastique et les mangas shōjo, Okitara 20 Nen Ato Nan Desukedo! est fait pour vous. Ce webtoon japonais haut en couleur raconte l’histoire de Floria di Florence, une aristocrate du royaume de Tristan. Fille de duc, elle rentre chez elle après un long voyage d’affaires… mais n’y trouve pas le repos auquel elle aspire. Son fiancé, Oswald, veut rompre leur engagement et l’accuse d’avoir humilié une jeune femme nommé Anne-Rose. Floria s’en défend… avant de s’évanouir, victime d’un mystérieux poison. Quand elle se réveille, vingt ans ont passé, et des souvenirs jusqu’alors enfouis dans sa mémoire lui reviennent… Le royaume de Tristan est-il vraiment ce qu’il paraît être ?

Également disponible sur Comico.jp, Okitara 20 Nen Ato Nan Desukedo! vaut le coup d’œil rien que pour ses dessins. Si la première impression laisse entrevoir un récit de romance sans grande originalité, le retournement de situation qui a lieu au milieu du troisième chapitre laisse entrevoir une intrigue bien plus complexe qu’au premier abord. On espère qu’elle ne fera que s’intensifier au fur et à mesure de l’histoire !

7. 転生の偽姫 (Tensei no Nisehime)

Dans un style similaire à Okitara 20 Nen Ato Nan Desukedo!, Tensei no Nisehime raconte l’histoire d’Himeko, une jeune femme qui se retrouve brutalement projetée dans le corps d’une autre. Et pas n’importe quelle autre ; une princesse d’un autre monde, aux oreilles pointues et au caractère bien trempée. Cette dernière, qui ne cherche qu’une seule chose (échapper à ses prétendants), décide de faire un pacte avec Himeko…
Sans prise de tête, un peu fleur bleue, mais avec une bonne dose d’humour, Tensei no Nisehime est une œuvre à lire quand on est à la recherche de comédie et de romance plus ou moins (plutôt moins !) sérieuse. Les couleurs, surtout au niveau des jeux de lumière, sont magnifiques.

8. ナンバカ (Nanbaka)

Un des rares webtoons japonais qui a eu droit à une adaptation anime. Nanbaka, c’est l’histoire du quotidien de quatre détenus de la prison Nanba : Jūgo, Uno, Niko et Rock. Évidemment, ni la prison, ni les prisonniers n’ont quoi que ce soit de normal… que ce soit physiquement ou mentalement. Bourré d’humour, Nanbaka bénéficie d’une solide popularité au Japon, et son anime a déjà été traduit en anglais. Il ne serait pas surprenant qu’une version française de ce webtoon japonais voie bientôt le jour…

Extrait du webtoon japonais Nanbaka
Nanbaka

9. ピアシェーヴォレ! ~piacevole~ (Piacevole!)

Comme Nanbaka, Piacevole! a aussi bénéficié d’une adaptation en série anime. Ce webtoon « tranche de vie » dépeint les aventures de Morina, une étudiante qui travaille à temps partiel dans un restaurant italien. L’humour y est très présent et il est difficile de ne pas sourire dès les premiers chapitres, entre les premières difficultés de Morina (mémoriser un menu entièrement rédigé en italien alors qu’elle ne sait pas lire l’italien) et ses interactions avec Maro, le fils du propriétaire du restaurant. Un webtoon japonais très sympathique à retrouver (sans suprise) sur Comico.

10. アルテ (Arte)

Pour le dernier webtoon de cette liste, le choix est un peu spécial car il s’agit d’une œuvre déjà disponible en VF. Arte est à l’origine un manga seinen dont l’histoire se déroule en pleine Renaissance. Arte Spalleti, une jeune femme noble, rêve de devenir peintre malgré sa condition féminine. Alors que sa famille, proche de la ruine, la somme de se trouver un riche époux, elle part à la recherche d’un maître qui accepterait de la former à la peinture.

Ce manga, qui a rencontré un vif succès, a bénéficié d’une adaptation anime… et d’une publication française, chez Komikku Éditions. Cependant, il en existe une version webtoon, pour l’instant uniquement en japonais, que l’on trouve sur Comico.jp. Fidèle au manga mais parfaitement adaptée au format webtoon, il s’agit d’une petite pépite à ne surtout pas manquer. Pouvoir suivre les aventures d’Arte sur un format en couleurs (plutôt approprié pour une œuvre qui traite de peinture !), adapté au smartphone, c’est un rêve de tout amateur de webtoon qui se réalise !

Et vous, quels sont les webtoons japonais dont vous aimeriez lire une traduction officielle en français ?